•  

       Campagne France 22  vue par le seigneur James   

     

     

     

    Départ de Franche Comté : je prend la régence d'un royaume que Klimeros a laissé à l'abandon.

     

    TOUR 1

     

     

    TOUR 1

     

    Prise de contact

    Mail envoyé à tous les seigneurs pour proposer une alliance.
    Wédhric me répond favorablement.


    Stratégie 

    Je prévois de me constituer une armée importante, et d'attaquer la PROVENCE.
    En faisant cela, je ne risque pas d'être félon.

     

    Ordres du tour 1 

    - Je renomme mon chevalier seigneur en James, régent itinérant.

    - Je change les ordres de repli :   Paysans: 1%, Garnisons : 1%, Chevaliers : 19%.

    - IMPOSITION de ma terre de départ FRANCHE COMTE à 9.

    - Appel de 5 chevaliers.

    -  Je mobilise des armées pour 5 000 écus.

    - J'attaque PROVENCE.

    - Je propose une alliance à tous les seigneurs de France.  

     

     

     

     

    TOUR 2

     

     

    TOUR 2

     

     

    L'alliance avec Wédhric a bien été signée. Luc 63 semble être ONR (Ordres Non Rendus). 

    En ce qui me concerne, je regarde en premier lieu la renommée des 5 chevaliers qui m'ont rejoint :  un seul chevalier a une renommée correcte, bof !

    974 soldats ont été recrutés, et avec cette armée je conquiers facilement PROVENCE. 

    Le roi me donne le titre de BARON (rente de 1 000 écus)

    Je prends contact avec Jean VIII et nous décidons de signer une alliance.
    Le contact est aussi établi avec Princesse Saori. (L'alliance avec elle est impossible puisqu'elle est en guerre avec Wédhric)

     

    Stratégie

    Je vais renvoyer des chevaliers et imposer fortement mes deux terres. En faisant cela, je compte attaquer avant mes adversaires et alliés, pour leur subtiliser des terres.

     

    Ordres du tour 2

    - Je renomme les 5 chevaliers que j'ai appelés.

    - Je change les ordres de repli :   Paysans: 1%, Garnisons : 1%, Chevaliers : 29%.
        ( l'ordre pour les chevaliers est changé afin d'éviter à mes chevaliers attaqués de mourir ; puisque je n'en ai pas beaucoup de bons, autant éviter d'en perdre  ...)

    - IMPOSITION de mes terres à 8 pour FRANCHE COMTE et 9 pour PROVENCE.

    - Renvoi de 2 chevaliers peu renommés.

    - Je mobilise des armées pour 8 000 écus sur mon seigneur.

    - Je transfère 300 hommes à Arthur. 

    - J'attaque AQUITAINE avec mon chevalier seigneur et  BOURGOGNE avec mon chevalier Arthur.

    - Je propose une alliance à Wédhric et Jean VIII et déclare la guerre à Luc 63. 

    - Je déplace deux petits chevalier en PROVENCE.

     

     

     

     

    TOUR 3

     

     

    TOUR 3

     

     

     

     

    J'ai réussi mes deux attaques, et l'alliance avec Jean a été passée.
    Le roi me donne le titre de COMTE (rente de 2 000 écus)

    Pour la suite, je prends contact avec Wédhric pour un échange de terres : nous convenons de nous échanger ORLEANS contre AQUITAINE (vente pour 1 000 écus)


    Jean accepte l'idée d'un partage des terres au sud : je prendrai TOULOUSE, GOTHIE et CORSE, alors que Jean prendra GASCOGNE, ARAGON et BARCELONNE.

     

     

    Ordres du tour 3

     

    - IMPOSITION de mes terres à 9 pour BOURGOGNE et AQUITAINE.

    - Je mobilise des armées pour 5 000 écus sur mon seigneur.

    - J'attaque CORSE, GOTHIE, TOULOUSE et aussi ORLEANS.

    - Je propose de confirmer l' alliance avec Wédhric et Jean VIII.

    - Ordre de vente d'AQUITAINE à Wédhric pour 1 000 écus.
      Ordre d'achat d'ORLEANS à Wédhric pour 1 000 écus. 

     

     

     

     

    TOUR 4

     

     

    TOUR 4

     

     

     

     

    Je prends ORLEANS, CORSE, GOTHIE sans problème.

    Surprise !  Luc 63 sort de sa torpeur au dernier moment et m'oppose une résistance à TOULOUSE ; du coup je perds le combat !!!
    Pour info, les forces en présence étaient :  

    James, régent itinérant (134150) : 814 hommes
    (134151)luc63 (134151) (134151) : 990 hommes


    Par ailleurs, La Princesse Saori m'a déclaré la guerre : aïe !!!
    Je n'ai pas trop les moyens de m'opposer à elle, et cela risque de faire mal car elle peut prendre facilement BOURGOGNE et FRANCHE COMTE ...
    Je suis toujours allié à Wedhric et Jean VIII. 

    Wédhric a tellement vidé ses caisses, qu'il ne lui restait plus 1 000 écus pour m'acheter AQUITAINE .... la vente a été annulée.
    Nous convenons de conclure cette même vente au prochain trimestre, pour la même somme.

    Je n'ai pas de nouvelles de Jean VIII ... Il a un beau domaine, trop beau même !
    La terre de BARCELONNE me tend les bras, je vais céder à la tentation et l'attaquer...

    Princesse Saori est contactée et nous convenons de signer un traité de paix.

     

    Stratégie

    La victoire n'est pas envisageable à très court terme, quand bien même j'ai déjà 7 terres.
    J'ai seulement deux chevaliers corrects, et il me faut en recruter de nouveaux.
    Je vais essayer de consolider mon fief, si mes adversaires me laissent cette opportunité ...


    Mes chevaliers au tour 4 : 

    TOUR 4 chevaliers


    Ordres du tour 4

    - Appel de 5 chevaliers.

    - IMPOSITION de GOTHIE à 9 ; les autres terres sont faiblement imposées pour faire remonter
        bonheur et coefficient de richesse.

    - Je mobilise des armées pour 1 000 écus sur mon seigneur et 1 000 autres écus sur mon chevalier présent en CORSE.

    - Transferts de troupes sur mon seigneur et sur le chevalier présent en CORSE.

    - J'attaque TOULOUSE avec mon seigneur et BARCELONNE avec Leon 32.

    - Je propose la paix à Princesse Saori.

    - Ordre de vente d'AQUITAINE à Wédhric pour 1 000 écus.
      

     

     

     

    TOUR 5

     

    Princesse Saori n'a pas fait la paix avec moi ; cette dernière a pris FRANCHE COMTE avec son seigneur et un peu plus de 200 soldats. Pas de quoi fouetter un chat !
    En tous cas, je vais sans doute défendre mes terres, voire mieux...

    Je suis toujours allié avec Wédhric et Jean VIII ;  luc 63 n'est plus car j'ai pris TOULOUSE.
    J'ai aussi soufflé BARCELONNE à Jean VIII ;

    Mon tirage de chevaliers a été correct : 

     

    chevaliers T5

     

    Stratégie

    Attaque de FRANCHE COMTE.
    Défense de PROVENCE.
    Attaque d'AQUITAINE au cas ou Saori réussisse à prendre cette terre. 
    Remontée du bonheur de mes terres.

     

    TOUR 5

     

     

     De plus, ce tour est celui de la joute royale : j'ai quelques espoirs au vu de la renomée de mon seigneur notamment : 

     

    chevaliers T5

     

     

    Je prends contact avec la princesse Saori afin de signer la paix ; 
    Après de multiples tractations, et des échanges très vifs avec Wédhric et surtout Jean VIII, elle décide de prendre AQUITAINE, en me proposant de reprendre cette terre dès ce tour. De plus, elle s'engage à faire la paix et à ne pas attaquer mes terres.
    En échange, je lui fournirai au moins 500 hommes au tour suivant pour l'aider contre ses ennemis, bien que ce soient mes alliés ! 

     

    Jean VIII n'est pas content que je lui ai soufflé la terre de BARCELONNE ; je lui rétorque qu'il a donné l'ordre d'attaquer TOULOUSE pour me piquer cette terre.
    Nous avons tous deux manqué à notre parole : l'alliance entre nous bat de l'aile ...

     

     

    Ordres du tour 5

    - Je renomme les chevaliers que je viens d'appeler.

    - Inscription de tous mes chevaliers à la joute royale.

    - IMPOSITION de mes terres entre 0 et 5, pour augmenter ma renommée déjà correcte.

    - Je mobilise des armées en BOURGOGNE pour attaquer FRANCHE COMTE.

    - Transfert de troupes à mon chevalier en GOTHIE pour qu'il défende PROVENCE et qu'il attaque AQUITAINE.

    - déplacement de mes chevaliers, essentiellement au nord. 

     

     

     

    TOUR 6

     

    Tout s'est merveilleusement déroulé :

    Les attaques de FRANCHE COMTE et AQUITAINE ont réussi.
    Saori a bien fait la paix avec moi et enfin Wedhric et Jean VIII n'ont pas annulé notre alliance. 
    Le roi me fait PRINCE, avec une rente de 5 000 écus à la clé.
    J'ai maintenant 9 terres. 
    Pour couronner le tout, je gagne la joute royale et touche un beau pactole de 7 000 écus !

    Que demander de plus ?

     

    TOUR 6

     

    Stratégie

    Je vais remonter tranquilement le bonheur de mes terres et faire une joute pour gagner encore un peu de renommée.
    Enfin, je vais appeler quelques chevaliers.

    En faisant cela, je me donne la possibilité de gagner par renommée : Il me manque en effet moins de 100 points pour être couronné ! 

    Je vais aider la princesse Saori en lui transférant 1 000 hommes en ARTOIS : je la remercie d'avoir fait la paix avec moi et d'avoir tenu ses engagements.
    Cette aide contre mes alliés pourrait être mal percue, mais j'en prends le risque. Après tout, Wedhric et Jean VIII sont à deux contre la princesse Saori, combat inégal ...

     

    Ordres du tour 6

    - Je renomme les chevaliers que je viens d'appeler.

    - IMPOSITION de mes terres entre 0 et 5.

    - Mise en garnison de 501 hommes en FRANCHE COMTE et en AQUITAINE, afin de gagner un point de bonheur par tour et par province.

    - Je donne l'ordre à mon chevalier seigneur d'attaquer CORSE (c'est un ordre fictif puisque je ne peux bien sur pas attaquer la CORSE depuis la terre d'AQUITAINE ; cela me permet d'éviter l'assassinat au cas ou Saori me trahisse et attaque AQUITAINE)

    - Organisation d'une joute pour mes alliés et la Princesse Saori ; mot de passe : chance (j'en ai eu un peu beaucoup ...)

    - Inscription de mes chevaliers les plus faibles à cette joute (afin de remplacer les chevaliers d'un seigneur qui aurait décider de me trahir ...)

    - Transfert de 1000 hommes que j'ai en AQUITAINE au chevalier Ikki de Saori qui se trouve en ARTOIS.

    - Déplacement de chevaliers en BOURGOGNE notamment.

     

     

    TOUR 7

     

     

    Stratégie

    Je suis à 553 de renommée, proche du couronnement. Mes adversaires se déchirent, mais aucun n'a renoncé à nos alliances ou traités de paix. Je vais continuer sur cette voie, en montant notamment le bonheur de ma terre la plus peuplée (TOULOUSE) et en appelant de nouveaux chevaliers.

     

    Ordres du tour 7 

    - Je renomme les chevaliers que je viens d'appeler.

    - IMPOSITION de mes terres entre 0 et 5. (TOULOUSE est imposée à 2  pour créer une "cité du bonheur" et attirer les habitants des provinces frontalières : ainsi cette province aura un bonheur de 77 et une population qui va enfler)

     

     

    TOUR 8

     

     

    J'atteins les 600 points de renommée (de justesse) et suis donc couronné.

     

     

    Renommées finales : 

     

     

    Chevaliers les plus renommés : 

     

     

     

    Bilan de la campagne

    Une partie ou les alliances ont été prépondérantes. J'ai été de bout en bout l'allié de Jean VIII et Wedhric, ce qui m'a assuré un certain calme au niveau militaire.

    De rapides conquêtes faites sous le nez de mes alliés m'ont aussi permis de me constituer un fief très correct. Comme j'ai gardé de bons contacts avec la princesse Saori, une fois la paix faite il ne me restait plus qu'a augmenter tranquillement le bonheur de mes terres pour gagner par renommée.

    Merci à tous les seigneurs pour cette campagne, et à une prochaine ! 


    James 

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

            Chronique Lituanienne     /    EURO 154        

     


     

     

    château en Lituanie

     

     

    Je pars d’une position vraiment privilégiée : MASURIA
    Les terres situées à l’est ne demandent qu’à passer sous mon contrôle !
    Je prends contact avec mes voisins les plus proches Baudouin et Attila.
    Nous convenons de nous allier, et nous nous partageons les terres situées entres nos royaumes.

     

     

    SAISON 1

     

    Les alliances sont passées comme convenu.

    Tout se passe bien pour l’appel des chevaliers : 4 sont de renommée correcte et me permettront je l’espère de passer à 7 terres dès la 2ème saison.
    Dans ma relation avec mon voisin du sud (BAUDOUIN),  les nouvelles ne sont pas rassurantes : les contacts diplomatiques sont très espacés dans le temps.
    De plus, il n’a appelé que 3 chevaliers et pire, il est menacé de félonie à peu près partout.
    Je décide de lui prendre la terre de VOLHYNIA, donc de trahir mes engagements, et donc j’impose jusqu’à la ruine mes deux premières terres.
    Cependant, je n’annule pas l’alliance avec lui.

     

     


    SAISON 2

     

    Je prends 5 terres dont Volhynia.

    Je décide de faire de LITHUANIA mon centre de recrutement.

    Baudouin n’est pas félon car il n’attaque que deux terres.

    Attila se développe bien.

    Carl Von Clausewitz est déjà premier en RG et dispose de pas mal de possibilités d’expansion …

    Bon nombre  de seigneurs ont des fiefs à 6 terres.

    Attila oublie de payer ses chevaliers : il en perd plusieurs et leurs troupes avec.

    Je déclare la guerre à Bartos.

     

     

     

    SAISON 3

     

    Prise de 4 terres.
    Premiers contacts avec Von Clausewitz.

    Nous essayons de nous entendre sur une frontière entre nos fiefs : ceci ne débouche sur aucun accord clair, et aucune alliance …. les prémices d’une future guerre.

     

    Je gagne la joute chez Artus, et mon chevalier Sylvain gagne celle que j’ai organisée.

     

    A nouveau, Attila oublie de payer ses troupes.

    Je sens le vent tourner à l’ouest : j’annule mon alliance avec Attila.

     

     

     

    SAISON 4

     

    Je prends GORYN, et possède 12 terres. Mais Von Clausewitz en est déjà à 14.

    Aethan dor a déclaré la guerre à Attila et va attaquer.

    Je décide d’en faire de même.

    La joute organisée par Dame victoria me permet de gagner encore quelques points de renommée en attendant la joute royale.

     

     


    SAISON 5


    La guerre est déclarée à Attila, mais pris de remords, j’accepte un accord avec lui pour faire marche arrière : je ne prendrai que Pomerania, contre un transfert de 1000 hommes.

    Etant neutre avec Baudouin, je décide de rester en GORYN et fait du surplace.
    Je construis une enceinte fortifiée en GORYN au cas ou … cela se révèlera être un très mauvais investissement.

    Ptij gagne la joute royale.

     

    Je m’allie à Calydan, Baudouin et Artaz pour essayer de limiter l’extension de Von Clausewitz qui a le plus grand domaine, les meilleurs chevaliers et les plus belles possibilités d’expansion.

    La guerre lui est déclarée.

     

     

     

    SAISON 6

     

    Prise de MOLDAVIA (avec l’accord de Baudouin) et POMERANIA avec un gros recrutement de troupes sur mon chevalier seigneur.

    Mes alliés Artaz et baudouin se rendent coupables de félonie : ils sont bien affaiblis.
    Baudouin perd son meilleur chevalier et tout honteux qu’il est, ne répond plus aux missives qu’on lui adresse…


    Je fais face à Von Clausewitz : je suis en Moldavia et lui en Dobruja …
    L’affrontement aura-t-il lieu ?
    Je décide d’attaquer plein sud.
    Je me doute qu’un coup se prépare, mais plein de candeur je lance mes troupes à l’assaut …

     

     

     

    SAISON 7


    Catastrophe !
    Je prends DOBRUJA et IALOMITA … mais dans le même temps Von Clausewitz  prends MOLDAVIA et GALICH et les revend immédiatement à des alliés avec lesquels je ne suis pas en guerre.
    Mon fief est maintenant coupé en deux …sans possibilité de retour pour mon seigneur.

    D’un autre côté, je fais la paix avec Attila et me rapproche d’autres seigneurs inquiets de la montée en puissance de Carl.

    De plus, je convaincs Attila de migrer avec ses chevaliers sur les terres de l’abbé.

    Je déclare la guerre à tous les alliés de Carl.

    A l’ouest, Theoden étend progressivement son royaume, profitant de ce que le sultan Schahriar soit félon, puis ONR deux tours consécutifs …

    Artaz se rend coupable d’une 2ème félonie consécutive sur Theoden !

     

    J’essaye au dernier moment de négocier un retour sur mes terres avec Von Clausewitz
    J’appelle 5 nouveaux chevaliers …

     

     

    SAISON 8

     

     

    tour 8

     

     

    La migration d’Attila est un échec puisqu’il atterrit en Bavaria !
    L’abbé n’a pas tenu sa promesse et a pris GORYN : mon enceinte fortifiée n’a servi à rien …

    L’abbé a conquis BOCHNIA par l’intermédiaire du régent de ROMAGNA : il a désormais un beau centre de recrutement sous son contrôle !

    Pour couronner le tout, l’appel de chevaliers est un échec complet : pas un seul chevalier de renommée convenable, et aucun chevalier appelé sur les terres de l’abbé.

    Par chance, le seigneur Leet trahit l’abbé et n’organise aucune joute pour lui. Il le menace même en APULIA.

    L’abbé perd la plupart de ses alliés, et gagne beaucoup d’ennemis.

    Il n’a plus qu’une seule alliance mais 9 guerres !

    En RG, je le talonne désormais…

    Je gagne la joute que j’organisais et celle d’Aethan.

    D’un côté, j’ai de bonnes réserves financières, de bonnes terres et bien plus d’alliés.
    Mais L’abbé a 6 terres de plus, l’avantage en RG et surtout beaucoup de chevaliers très renommés avec pas mal de troupes.

    Je ne sais vraiment pas de quoi l’avenir sera fait.
    Ce trimestre, nous nous disputerons 10 terres …
    Je choisis de mettre le paquet pour reprendre le centre de recrutement qu’est BOCHNIA.

     

    Pour le reste, Theoden poursuit sa conquête tranquille de l’angleterre.
    Artaz et Aethan se battent contre la princesse Lightéa.
    Au sud, Marchal entre en guerre contre Ptij.

     

    J’organise une petite joute avant la royale et appelle 3 nouveaux chevaliers …

    Je propose à Attila de migrer à nouveau sur les terres de l’abbé.

    Je vends 3 terres à mes alliés.

     

     

    SAISON 9

     

     

     

     

    tour 9

     

     

    Commençons par les mauvaises nouvelles :

    Le seigneur Attila n’a pas pu migrer à nouveau, du coup il est mort.

    Je comptais sur lui pour attaquer les terres de l’abbé.
    Carl en est à 26 terres, il est très proche du trône.

    Il est toujours premier en RG, et retrouve ses 2 alliés perdus (Princesse lightéa et Theoden)

    Il prend position à l’intérieur de mes terres, ce qui me force à les piller.
    La terre très peuplée de Lithuania lui tend les bras …

    Au sud, Calydan donne de gros signes de faiblesse, et mes proches alliés Aethan dor et Artaz perdent des terres.

    Enfin, dans la course au trône, Theoden gagne des points : il a un boulevard en Angleterre et aussi en Espagne avec la mort d’Artus … il pourrait l’emporter assez rapidement, d’autant que ses alliés gardent une bonne partie de ses frontières.


    Du côté des bonnes nouvelles : je m’installe sur les terres de l’abbé : je tue l’un de ses bons chevaliers et lui fait perdre plus de 10 000 hommes. Du même coup, je récupère le centre de BOCHNIA.
    Mes chevaliers prennent position en GALICH et GORYN, et peuvent attaquer le cœur du fief de l’abbé.

    J’organise une joute qui me rapporte encore un peu de renommée.
    J’ai les deux chevaliers les plus renommés, ce qui me donne un peu d’espoir pour la joute royale …

    Enfin, j’appelle deux bons chevaliers, malheureusement encore mal placés.


    Pour la suite, je vais attaquer un maximum de terres, sans trop recruter.


    Le but est d’empêcher le couronnement de l’abbé au trimestre 10, et de reprendre la tête en RG.

    Je prends contact avec Ptij et Marchal pour qu’ils arrêtent la guerre et qu’ils attaquent en priorité Theoden : ils arrivent à priori à un accord.
    Je reprends contact avec Victoria qui m’assure qu’elle me soutient et qu’elle n’a fait la paix avec mes adversaires que pour un souci de renommée.

     

     Sur la gazette :

     

    Le défroqué

     

     Ptij en veut légèrement à ses diplomates, suite à l'oubli d'un appel aux alliés :

     

    Ptij

     

    Ptij deCarpat fait bouter le feu à ses diplomates (par Herrad von Landsberg - extrait d'Hortus deliciarum).

     

    Et enfin, une petite comptine délicieuse : 

     

    Pour les enfants.

    Abbé von Clausewitz,
    L'épée en argent,
    Le heaume doré, 
    Qui avez-vous trahi?
    - J'ai trahi mon père,
    La moitié de Dieu,
    Quatre-vingts Chevaliers,
    Autant de sommeliers;
    J'ai encorné ma grand-mère,
    Et je me sais encore saint!
    - Abbé von Clausewitz,
    Mais que saurait le Christ?

     

    "Comptine enfantine, encore populaire dans les Balkans du temps du chevalier Tito." 


     

     

    SAISON 10

     

     

    tour 10

     

     

     

    Le trimestre s’est bien déroulé globalement :
    L’abbé a même perdu des territoires, faute à des ordres mal passés …
    De mon côté, je perds un petit chevalier et perds une bataille en TRANSYLVANIA.

    Pour le reste, je reprends pas mal de territoires, avance en SLOVAKIA et CARPATHIA.
    Pas mal de territoires ont un bonheur de 40, ce qui me permet de passer premier, et de loin, en RG.
    L’abbé n’a pris ni LITHUANIA, ni BOCHNIA, ni APULIA, donc n’a plus beaucoup de territoires très peuplés sous son contrôle. Mes terres au nord sont relativement à l’abri désormais si je veux les défendre car j’ai un chevalier renommé face au CS de l’abbé.

    Cela étant, l’abbé a toujours d’excellents chevaliers, beaucoup sont à la frontière de mon fief.
    L’attaque de son chevalier-seigneur est envisageable au prochain trimestre, à voir …

    L’abbé n’est plus une menace à court terme pour le trône.

    Par contre Theoden pourrait être couronné dès la prochaine saison, surtout que Ptij a décidé de rester dans son camp.
    Je prends contact avec mes fidèles alliés Victoria, Marchal et Aethan pour voir s’il est possible de l’arrêter, ou du moins de le freiner …

    J’échoue en finale à la joute royale contre mon allié Marchal.

    Pour la suite, Victoria et Aethan ne sont pas chauds à l’idée d’attaquer Theoden.
    J’essaye de les motiver, mais je sens que la campagne peut se terminer rapidement.

     

    J’augmente encore le bonheur de mes terres, et fait une joute pour Aethan afin de l’aider à avancer en compagnie d’Artaz sur les terres de Theoden.
    J’abandonne l’idée de tuer l’abbé, et me concentre sur une prise maximale de terres, au cas où Theoden ne l’emporte pas.


     Sur la gazette, échange d'amabilités avec la princesse Lightéa : 

     

    De grâce, seigneur Theoden, faites en sorte d'obtenir rapidement les graces de notre vieux souverain.
    Cette pauvre Lightéa, prise d'hallucinations, se voit maintenant couronnée.
    Il est à craindre, si cette campagne venait à se prolonger, que nous soyons obligés de la passer par le glaive tant son état empire ...

     

    ---------------------------

     

    Ose parler à visage découvert et c'est toi qui sera passé par le glaive!

    Lightéa, la vraie Princesse Lightéa

     

    --------------------------

     

    Le boucher de Bochnia vous salue

    boucher James

     

     

    Là ou il passe, les tripes sortent et l'herbe ne repousse pas ...
    C'est bien moi, votre cauchemar, chère Lightéa
      

    ------------------------------

     

     

    Noble James, boucher de Boschnia,

    Je ne vous imaginais pas aussi repoussant. Il y a de la consanguinité dans ces pauvres contrées d'Europe de l'Est, c'est un supplice pour les yeux. Je plains sincèrement votre tendre épouse Aethanie et votre concubine, la robuste et odorante Artazia. Elles n'ont franchement pas mérité cela.

    Et je pense que même mes gênes remarquables ne sauraient rien changer à ce tragique caprice des Dieux.

    Ma foi, notre bon Roi Théoden saura vous faire mordre la poussière.

    Et vous emporterez en enfer l'écho de mon petit rire espiègle lors de votre trépas.

    Sur ce je m'en vais préparer le banquet du couronnement, cela promet d'être grandiôse.

    Lightéa von Ophtéone

     

     

     

     

     

    Enfin, un petit mot de Leet, toujours très agréable : 

     

    Qui pour serrer la main comme un gentilhomme ?

    A tous les seigneurs d'Europes

    Que vous soyez polygames masqués, duc exilés ou même possésseurs de moins de 38 écus,

    La maison des Repreneurs, dirigée actuellement par Leet, vous invoque.

    En effet, notre nouveau ministre aux relations exterieurs, Mr Bisounoursi, nous conseille vivement d'accepter toute paix d'où qu'elle vienne et même de la supplier. Etant donné les très bon premiers echos de sa politique, nous avons décidé de lui faire confiance et de suivre ses ordres a la lettre.

    Ainsi un document officiel sera envoyée aux quatres coins de haque contrée, reservez lui bon acceuil je vous prie !

     


    en revanche je ne comprends pas pourquoi mon ministre tiens a ce que j'y joigne une illustration?

     

    boucher James

     

     


     

     

    SAISON 11

     

     

    tour 11

     

     

     

     

    Theoden n’est pas couronné : Victoria, Artaz, Aethan lui ont pris des terres et il est bloqué à 28 terres.
    Il y a peut être moyen pour que cette campagne dure encore un peu, puisque mes alliés sont sur les terres de Theoden et peuvent lui reprendre encore du terrain …

     

    L’abbé me prend BOCHNIA et LITHUANIA : plus de recrutements possible pour cette saison.
    Par ailleurs, il met des ordres de retrait à 100% (ou plus ?), et ne perd aucun chevalier et aucune troupe.

    Princesse Lightéa est en AUSTRIA, et un de ses chevaliers est en SLOVAKIA avec 4000 soldats : ça se complique !

     

    Pour la suite, je vais essayer de reprendre quelques terres ici et la, mais le manque de chevaliers et surtout leur mauvaise répartition rendent les choses vraiment compliquées.

    J’appelle deux chevaliers…

     

     

    SAISON 12

     

     

     

    tour 12

     

     

    Retournement complet de situation !!!!
    Theoden oublie un appel de son allié l’abbé, et perd la majeure partie de ses chevaliers, et toutes ses illusions.
    L’abbé, tout honteux de son appel, oublie de passer ses ordres ( …) et me laisse reprendre la plupart de mes terres.
    Bref, je me retrouve à 30 terres, en position d’être couronné.
    Je prend les mesures nécessaires pour gagner, mais je suis assez déçu par la tournure des évènements.
    « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »

     

    Je suis contacté par mes ennemis. Je n’attaque pas systématiquement ceux-ci.
    Je suis même invité à la joute de Lightéa.

     

     

    SAISON 13

     

     

    Je prends suffisamment de terres pour être couronné.
    Quelques derniers coups bas, notamment avec la princesse Lightéa, mais globalement tout se passe comme prévu.
    Ironie du sort, Theoden meurt ce trimestre, alors que la victoire lui tendait les bras il y a peu.

     

     

    tour 13

     

     

    Seigneurs en vie au tour 13 :



    tour 13

     

     

     

     

     

     


    Mes forces au tour 13 : 

    tour 13

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  

       Campagne EURO 157   vue par James    

     

     

    TOUR 1

    Pour cette campagne, je pars de CROATIA. 

     

     

    Mon château

     

     

    Mes proches voisins sont :

    - Spikelor en IALOMITA
    - Fada (Etoile du Danube)  en ALFOLD
    - Doge Marchal de Venetiae en VERONA
    - Artaz en Italie
    - Laurent de Savoie en SERBIA 
    - Gallicus en MOREA
     

    Je décide de m'allier au Doge, Spikelor, Gallicus et Laurent de Savoie  et d'entrer en guerre contre Fada.

     

    ORDRES du tour 1

    - Appel de 5 chevaliers
    - Imposition de CROATIA à 4
    - Levée d'une armée pour une somme de 1500 écus.
    - Attaque d'ILRYA
    - Je renomme mon chevalier seigneur en James

     


    TOUR 2



    Tout s'est déroulé comme prévu.
    Pour ce tour, je décide de me développer autour de CROATIA, et de remonter au nord en BAKONY.
    Fada (Etoile du Danube) me demande de faire la paix et rester au sud, ce que je ne compte absolument pas faire dans l'immédiat.

    Je suggère du bout des lèvres à Fada d'attaquer plutôt d'autres cibles, comme Spikelor, car je suis prêt à rapidement faire la paix avec lui pourvu que j'ai une sortie au nord.

    Je négocie un partage des terres avec tous mes voisins.
    Par exemple, je prends BOSNIA et laisse DALMATIA à Laurent de Savoie. 

    J'impose mes terres au maximum pour lever les armées les plus puissantes et essayer de jouer avant mes voisins, sait-on jamais ...

     

     

     

    tour 2 

     

     

     ORDRES du tour 2

    - Je renomme tous mes chevaliers.   
       Exemple :  James rebaptise son chevalier (132327)Chevalier de James (132327)    (132327) :  Aldébaran  99   

    -  Imposition de CROATIA à 9 et d'ILRYA à 9. Redistribution pour ILRYA : 0

    - Modification des valeurs de repli par défaut : (dans l'onglet : Ordres de repli)

       Paysans: 1%, Garnisons : 1%, Chevaliers : 24%.  

    - Levée d'une armée pour une somme de 10 000 écus (sur la terre de CROATIA)

    - Attaque des terres de BOSNIA, BANAT, DALMATIA, BAKONY et SLOVENIA avec tous mes chevaliers.

    Remarques :

    Plusieurs ordres d'attaques sont donnés pour chaque chevalier.
    L'ordre d'ataque de DALMATIA est donné après celui de BOSNIA et après celui de BANAT ; ainsi, si une terre m'est piquée par un allié, j'en récupère aussitôt une autre même si cette terre revenait à un allié.
       

    - Ordre d'alliances avec mes alliés, puis Philippe Auguste.

     

     

     TOUR 3


    Le bilan est très mauvais.

    - J'ai perdu la bataille en BAKONY 
       Pour l'histoire, les forces en présence étaient : 

    Aldébaran  99 (renommée 99 ...) : 884 hommes
    Etoile du Danube (chevalier seigneur de Fada) : 1015 hommes


    - Spikeor m'a soufflé la province de BANAT.

    - J'ai pris, à cause de mes ordres d'attaque, la province de DALMATIA, pourtant promise à Laurent de Savoie.

     
    Spikelor et Fada se sont probablement entendus pour m'empêcher de progresser vers le nord : j'aurai mieux fait de me taire et de ne rien souffler à Fada ; j'en paye le prix fort hélas ... 

     

     tour 3

     

     

    Je me retrouve donc dans une position très compliquée, avec deux terres complètement pillées, un adversaire très fort à mes frontières, et une terre qu'il faudra rendre. 

    Je décide de faire la paix avec Fada, et d'attaquer BAKONY.

     Vaucanson m'invite à sa joute ; ce dernier est félon et veut regagner un peu de renommée, rien de plus normal.

     

    ORDRES du tour 3


    - Imposition :

    BOSNIA -> 9 
    CROATIA -> 0  
    DALMATIA -> 3
    ILYRIA -> 0
    SLOVENIA-> 9

    - Levée de 10 000 écus en SLOVENIA sur le chevalier Pégase

    - Attaque  de BAKONY avec Pégase.

    - Paix avec Etoile du Danube. 

     

     

     

     TOUR 4

     

     

    Tout se passe comme prévu, à part Vaucanson qui oublie d'organiser sa joute.
    Ma position n'est pas meilleure...

    Tour 3 

     

    Ma situation est même très mauvaise : plus une seule terre d'expansion, un ex allié (Spikelor) qui a un domaine considérable et mon royaume est constitué de terres pillées, avec un futur ennemi (Fada) au coeur de ce domaine ...

    J'ai heureusement d'excellents contacts avec Marchal et Artaz.

    J'ai aussi, et c'est très important pour la suite, une offre d'aide de la part de l'amiral Pyrrhéus : ce dernier me propose une terre de son domaine(WESSEX), afin de l'aider ensuite contre ses ennemis. J'accepte avec plaisir et aussi soulagement, car je pense lancer une offensive risquée à l'est ...

    A l'ouest, L'amiral Pyrrhéus étend son royaume, tout comme Etoile dorée, Steve 1  et Guilbert.
     

    ORDRES du tour 4

    - Imposition de toutes mes terres à 0, sauf DALMATIA qui sera imposée à 9.

    - Déclarations de guerre à  Vaucanson et surtout Spikelor.
      Confirmation de l'alliance avec le Doge et Artaz, mais alliés les plus solides. 

    - Déplacement de mes deux meilleurs chevaliers (Aldébarran et Pégase) en   SLOVAKIA.

    - Achat de WESSEX à L'amiral Pyrrhéus pour 1 écu.

     - Vente de BOSNIA à l'amiral Pyrrhéus pour 2 000 écus.

     - Organisation d'une joute pour 15 chevaliers - récomense : 500 écus.

     

     TOUR 5

     

     

    Je suis toujours mal, mais je vais pouvoir attaquer les terres de Spikelor et de Fada.
    L'amiral m'a bien vendu WESSEX, ce qui me fait une terre de secours, qui plus est riche...  Merci !! 
    Ma joute m'a rapporté 31 points de renommée.

    Après avoir étudié la situation, je me risque à faire une seule attaque, je tente le tout pour le tout en quelque sorte : j'attaquerai CARPATHIA avec mon chevalier Pégase et toutes mes forces.

    De plus, le doge me transfèrera  1408 hommes qu'il a en MORAVIA. 
    En échange, je lui transfère 330 hommes en SLOVENIA et lui vend toutes mes terres pour 1 écu (une seule transaction pourra être réalisée bien entendu) 

    J'imposerai toutes mes terres de l'est à 10, pour provoquer un rapatriement de la plupart de mes forces, je l'espère, en CARPATHIA.


     ORDRES du tour 5

    - Imposition de toutes mes terres à 10 !!!  (sauf  WESSEX à 2)

    - inscription de tous mes chevaliers à la joute royale.

    - Appel de 3 chevaliers.

    - Levée de 3000 hommes en BAKONY
       Transfert de toutes mes forces à Pégase.

    - Attaque de CARPATHIA avec Pégase.

    - Vente d'ALFOLD à Marchal pour 1 écu. 

     

     

      TOUR 6

     

     

    Toutes mes terres se sont révoltées, mais ont été conquises par Fada ou vendues à Marchal (ALFOLD)
    Mais surtout, mon attaque de CARPATHIA a réussi !
    Spikelor ne s'y attendait pas, et m'a opposé des forces dispersées :  

    1er combat :   Spikelor le Slave (132130) : 2157 hommes
                              Pégase  92 (132326) : 3408 hommes
                             ( gagné par Pégase, en perdant 959 hommes quand même)

    2nd combat :   Goran (132276) : 1638 hommes
                                Pégase  92 (132326) : 2449 hommes
                             ( gagné par Pégase, en perdant  251 hommes)

    Du coup, les chevaliers de Spikelor ont perdu en renommée, et Spikelor a perdu 3468 hommes dans cette bataille.

     

    tour 6

     

     

    Mes forces sont maintenant concentrées en CARPATHIA, prêtes à déferler sur les terres de Spikelor :

    Tour 5_chevaliers 

    Malheureusement, aucun chevalier ne m'a rejoint en WESSEX.

     

    Mes chevaliers ont eu une réussite moyenne à la joute royale ; mon seigneur est quand même d'une renommée correcte, et mes chevaliers sont maintenant bien plus renommés que ceux de Spikelor.

    J'ai d'excellentes relations avec l'amiral :  je vais lui acheter une terre (GWYNNED) alors que ce dernier me rachetera WESSEX pour 1 écu.
    L'amiral va me déclarer la guerre, sans pour autant renoncer à coopérer avec moi bien au contraire !

    Je vends une terre à Marchal et lui transfère 6000 écus par le biais d'une joute, contre la promesse d'un nouveau transfert de soldats à mes chevaliers.
    Artaz invite mes chevaliers à sa joute. 
     

    Au niveau global, L'amiral gagne la joute royale  (il n'y a de chance que pour la canaille ^^)



    ORDRES du tour 6

     

    - Imposition de mes deux terres à 9.

    - Organisation d'une joute pour deux chevaliers de Marchal avec récompense de
       6000 écus à la clé.

    - Appel de 5 chevaliers.

    - Attaque de SLOVENIA, GALICH et TRANSYLVANIA.

    - Achat de GWYNNED à l'amiral Pyrrhéus pour 1 écu et vente de WESSEX pour la même somme. 

    - Vente de SLOVENIA à Marchal pour 1 écu.

     

     

    TOUR 7

     

     
     

    Les conquêtes ont bien été réalisées à l'est. Les ventes et achats aussi.
    J'obtiens le titre de Vicomte.

    Surprise : Fada a été tué par ses adversaires, en se rendant félon.
    Du coup, 4 terres autour de CROATIA sont neutres et certains seigneurs vont pouvoir étendre  leur royaume à bon compte. 
    Spikelor a pillé toutes ses terres et s'est constitué une armée de 4000 hommes commandée par son seigneur. Ce dernier est maintenant en CARPATHIA. 

    De plus, Spikelor a empêché le transfert d'homme du Doge vers mes chevaliers (1 400 hommes quand même) en transférant 1 homme à chaque chevalier du Doge présent en SLOVAKIA : manoeuvre brillante ! 

     

    TOUR 7

     

     

    A noter que l'amiral Pyrrhéus prend une avance considérable en terme de renommée globale :

    TOUR 7_RG 

    L'amiral va me reprendre GWYNNED mais me vendre HAINAUT pour 1 écu, afin de m'associer à se conquête du continent.
    2 bons chevaliers m'ont rejoint en Angleterre, et ces derniers vont aider l'amiral à progresser en France. 

     

     

    ORDRES du tour 7

     

    - Imposition de mes terres de l'est à 3, et celle de GWYNNED à 10.

    - Signature de l'armistice avec l'Amiral, et déclaration de guerre à Etoile dorée.

    - Attaque de CROATIA, IALOMITA, WALACHIA, MOLDAVIA et BANAT.

    - Achat de HAINAUT à l'amiral pour 1 écu.

     

     Pendant ce temps-là, sur la gazette ...

    Prom'nons nous dans les bois, 

    Pendant que le Loup n'y est pas ! 

    Si le Loup y était, 

    Il nous mangerait ! 

    Mais comme il n'y est pas, 

    Il nous mang'ra pas ! 

    le loup

    Loup, y es-tu ? 

    Que fais-tu ? 

    M'entends-tu ? 

    le Loup: "Je mets ma couronne !"     (AudeCathar)

     

    L'amiral a des admirateurs, et oui ! 

     

     "Depuis notre rencontre, tout a changé en moi,

    L'envie de vivre et la vaillance des anciens rois.
    La distance il est vrai, sans doute va s'en mêler,
    Et souvent m’empêcher de pouvoir t'enlacer.

    Tant d'actions impossibles à défaut d'être un Dieu.
    Partir quelques instants au large de tes yeux,
    Ne plus ressentir grâce a toi, ni froid ni peur;
    Un sentiment d'ailleurs, installé dans mon coeur.

    Je ne puis oublier ce jour à tes cotés.
    Cette absolue beauté quand ton oeil s'éclairait.
    Me mettre contre toi, enivré par l'amour.

    Je te cherche il est vrai depuis plusieurs années.
    Ô ma belle, j'en suis sûr je ne peux que t'aimer.
    Tu seras mon soleil, et cela pour Toujours."
     

     

    Ainsi parlait Artaz (oustra?) à Tajeddigt l'Amazigh. 

    Depuis deux saisons, ses couleurs pudiquement il portait. Depuis trois saisons, son coeur fièrement il avait donné. Depuis toujours, elle l'avait aimé. Et pour la première fois ils tremblent, d'harmonie. 

    C'est discrètement, sur l'île de Lampedusa, devant proches témoins, avant que la guerre ne les séparent, qu'ils ont fait promesse de s'unir pour l'éternité, par de là les mers, les montagnes, les vieux grincheux et les souffrances. 

     

    Modalités et date de mariage restent à fixer (mais ce ne sera que littérature). 

    Qu'Allah les bénisse et les protège!

     

    Illito, au service de Tajeddigt ibn Ptij Al-Carpatî.   (Dago )

     

     

     

    TOUR 8

     

     

    Toute mes attaques ont réussi, je prends position à l'intérieur du domaine de Spikelor, et ma rénommée augmente encore.

     

    tour 8

     

     


    L'avance de L'amiral devient considérable, et la résistance contre ce dernier peine à s'organiser. Tant mieux, je suis maintenant prêt à l'aider, avec deux chevaliers en HAINAUT, dont un de renommée 104.

     

    TOUR 8_forces

     

    Pour la suite, je vais continuer ma progression sur les terres de Spikelor, en augmentant le bonheur de ces même terres pour gagner en renommée, si toutefois Spikelor ne me les reprend pas.
    L'amiral va transférer une bonne armée à mon chevalier Caporal 104 pour qu'il attaque l'ALSACE.

     A noter qu'Artaz prend pied dans les Balkans (en EPIRUS)
    Ce dernier me demande de laisser tomber l'amiral, mais je l'éconduis gentiment.  

     

    ORDRES du tour 8

     

    - Imposition de mes terres de l'est à 0, 2 ou 3, sauf CROATIA à 9.

    -  Attaque de BOCHNIA, PINSK, GORYN, GALICH, LUDGORIE, DOBRUJA, BAKONY à
        l'est. Attaque d'ALSACE à l'est.

     



    TOUR 9

     

     

    Toutes mes attaques réussissent et je passe Comte. Ma renommée globale progresse énormément et j'ai 14 terres. Quand on pense que je n'avais plus que 2 terres il y a trois trimestres ...

    Je prend l' ALSACE en défaisant une garnison de 3 000 hommes, ALSACE qui se trouve être une terre riche.
    Cela va me permettre de remonter un peu le bonheur des terres à l'est.
     

     

    Tour 9

     

     

    Me voila 4ème en renommée globale, alors que l'amiral s'envole.

     

    TOUR 9

     

     

    Pour la suite, je prends contact avec Spikelor pour arrêter les frais et la guerre, et je compte passer alliance avec l'amiral et Grall.

    Nous nous mettons d'accord avec Spikelor sur une répartition de terres.
    Artaz poursuit sa progression dans les Balkans. Je lui vends CROATIA pour renforcer nos fragiles liens.

    L'amiral invite mes chevaliers à sa joute, afin de préparer la joute royale.

     

     

    ORDRES du tour 9

     

    - Imposition de mes terres de l'est à 0, 2 ou 3, et ALSACE à 9.

    - Inscription de tous mes chevaliers à la joute de l'Amiral. 

    -  Attaque de BULGARIA, TUROV et SWABIA.

    - Déclaration de guerre à Alucard 7777

    - Alliance avec l'amiral, Philippe Auguste et Grall.

    - Vente d'ALSACE à Grall et de CROATIA à Artaz.

     

     

     

    TOUR 10


     

     

    Tout se déroule comme prévu, et je passe MARQUIS.
    Je suis maintenant 2nd en RG !!!

     

    TOUR 10

     

    J'ai pas mal de réussite : mon chevalier - seigneur gagne la joute de l'amiral et se retrouve premier en renommée.

     

    TOUR 10

     

    J'essaye de convaincre Artaz de ne pas me déclarer la guerre.
    Ce dernier souhaiterai que je laisse tomber l'Amiral, mais il n'en est évidemment pas question.

    J'ai donné à Artaz, sans avoir grand chose en retour.
    Au contraire, l'Amiral lui m'a bien aidé  !

     

    ORDRES du tour 10

     
    - Inscription de tous les chevaliers à la joute royale.

    -  Attaque des terres d'Alucard à l'est
       Attaque de SWITZERLAND à l'ouest.

    - Transfert d'un homme à mon chevalier Sergent 85, qui est resté en ALSACE et qui est normalement invisible car il n'a jamais été déplacé. Sait-on jamais, Artaz pourrait attaquer l'ALSACE et se rendre félon.

    - Achat de MUNSTER à l'amiral pour 1 écu.

     

    TOUR 11

     

     

    Je prend les terres prévues, mais Alucard me reprend 4 terres en retour.

    Artaz a attaqué ALSACE et se rend félon grace à mon chevalier invisible ! Tant mieux car ce dernier, excédé par ma coopération avec l'Amiral, me déclare la guerre ce trimestre.
    Je regrette de lui avoir vendu une terre.

    Grall se rend aussi coupable de félonie, et l'Amiral lui déclare la guerre.

     

    tour 11

     

     

     

    Etoile dorée est presque mort, Artaz et Grall sont félons ; seul Eudes a quelques moyens pour contrer l'Amiral, et encore...
    L'avance de l'amiral est indécente, la campagne est presque terminée.

    Un de mes chevaliers arrive en finale de la joute royale, mais perd contre un chevalier d' AudeCathar.

    Dans les balkans, Artaz a encore ses deux meilleurs chevaliers, ceux qui n'ont pas déserté. De plus, le Doge s'est déplacé en CROATIA, m'empêchant d'attaquer cette province. 

    Pour la suite, je vais continuer à attaquer Alucard au nord, et contrer Artaz (je l'espère) au sud.
     

     

     

    ORDRES du tour 11

    - Imposition minimale de mes terres, pour encore gagner en renommée.

    - Levée d'une armée pour 9 000 écus en GORYN pour empêcher, du moins je
       l'espère, Alucard de prendre cette même terre.
       Levée d'une armée pour 2 000 écus en BULGARIA pour attaquer SERBIA.

    - Transfert de 2 000 hommes à un chevalier de l'Amiral.

    -  Attaque des terres terres d'Alucard et défense de LITHUANIA et GORYN.
       Attaque de SERBIA au sud.

    - proposition d'alliance à Spikelor et Guilbert ; déclaration de guerre au Doge (snif)

     

    Pendant ce temps, sur la gazette :

     

    Voilà, les jeux sont faits ! 

    L'Europe encore une fois s'est trouvée 

    Un roitelet sur elle pour régner : 

    Pyrrheus le minus !!! 

    le loup

    De la fidélité de son plus faible allié, 

    Il a bien cruellement profité. 

    La naïveté justement récompensée ? 

    De cette farce, le dindon est : Grall !!! 

     

     

    TOUR 12

     

     

    Et voila, la campagne est terminée !!!

    Bilan de ce tour :  Je réussis la plupart de mes attaques, sauf celle de SERBIA ou je tombe sur une grosse armée et une enceinte fortifiée ; mon chevalier Gustave en réchappe de justesse ...

    Spikelor n'a pas signé l'alliance avec moi, un oubli sans doute ...

     

    Tour final

     

     

    Les chevaliers les plus renommés en fin de campagne :

     

     

    Tour final_chevaliers

     

     

     

     Bilan de la campagne :

     

    Après un départ calamiteux, j'ai su me relever avec l'aide de Marchal et de l'Amiral pour finir 2nd en renommée globale et un fief de 13 terres (bien éparpillées).

    L'amiral Pyrrhéus a su exploiter au maximum une très bonne position de départ, en jouant une petite musique diplomatique qui a endormi tous ses adversaires potentiels, quand ils ne les a pas monté les uns contre les autres.
    Il a créé avec mon blason (et d'autres) une relation de confiance qui a largement porté ses fruits.
    Ses analyses militaires et la planification méthodique de toutes ses actions ont fait le reste. 

    Un grand bravo à lui ! 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    2 commentaires

  • Chronique Espagnole     /    EURO 156    /     Seigneur James

     

     

     

    Pour cette campagne, je pars de TALAVERA.

     

     

     

    Ma demeure

     

     

     

    J’ai deux voisins en Espagne : Raoul de Machemont (en LEON) et Divin (en VALENCIA) 

    Je prends contact avec eux : le seul qui se prête à un véritable échange et une négociation est le seigneur Divin : je décide de m’allier avec lui. Nous convenons de nous allier tous deux à Orcrist et de nous diriger vers Raoul : Divin déclarera la guerre à Raoul, alors que je resterai neutre avec lui. Mon rôle sera de tenter de rendre Raoul félon.

    Je passe l’ordre d’alliance avec 6 seigneurs et déclare la guerre à 6 autres afin de faire baisser ma renommée.Je m’allie aussi avec mon voisin d’Afrique, Josselin (qui part d’ADRAR).

     

     SAISON 1



     

     

    4 chevaliers assez renommés me rejoignent.
    Les alliances prévues sont passées, les guerres prévues sont déclarées…

    Machemont et moi-même sommes de renommée comparable.Par contre, Divin n’a pas déclaré la guerre à Raoul, c’est l’inverse qui s’est produit.J’ai pris la plus grosse part du travail à faire, c'est-à-dire tenter de rendre félon Raoul.Puisque mon allié ne respecte pas sa petite part, qui était de déclarer la guerre à Raoul, alors je lui prendrai une terre en compensation.

    J’impose à 9 mes terres et j’attaque SALAMANCA et PORTUGAL pour essayer de le féloniser. J’attaque aussi NEW CASTILLE, MURCIA et ANDALOUSIA.Je vends TALAVERA à Silent requiem, ce dernier s’engageant à la piller pour que je la reprenne 2 tours plus tard. Au sud, Josselin n’appelle qu’un seul chevalier et reste muet : j’ai peur qu’il se fasse rapidement tuer par le régent de KABYLIE ; je décide de rompre mon alliance avec lui.

    Pour le reste, je rentre en contact avec les seigneurs à qui j’ai déclaré la guerre : j’obtiens de la plupart d’entre eux une promesse de paix.

     

     

    SAISON 2

     

     

     

    Je prends les 5 terres convoitées, et achète LEON à Raoul qui abandonne la campagne au dernier moment ! Je vends bien TALAVERA à Silent requiem.

    Je signe la paix avec plusieurs seigneurs et ma renommée globale augmente fortement.
    Mon voisin du sud n’est pas sorti de sa torpeur : je lui déclare donc la guerre ce trimestre.

    Mes voisins Divin et Orcrist vont bien profiter comme moi de la mort de Raoul et vont devenir très puissants.
    Je décide de faire de la terre d’ANDALOUSIE un centre de recrutement.
    Mon allié Lightinoc appelle tous ses alliés dont moi-même contre le régent de BANAT.
    Comme je n’approuve pas sa méthode, je pense annuler l’alliance avec lui.

    Divin me demande de lui vendre une terre pour compenser la perte de MURCIA : une négociation s’ouvre. Alors que les discussions étaient presque finies, Divin s’absente et ne répond plus à mes missives : tant pis pour lui, il attendra un trimestre de plus !

     

     

    SAISON 3

     

     

     

      

    Prise de GALICE et de MOROCCO (Je prends le risque de la félonie, mais Josselin est complètement absent …).
    Mon développement va probablement se faire en Afrique, au dépends de la fédération berbère.

    Je n’ai pas de réussite en joute, et la renommée de mon seigneur reste désespérément faible.Je décide d’appeler 5 chevaliers et de faire une joute avec 25 invités.

    Je négocie avec Divin pour lui rendre ce que je lui ai pris : nous nous mettons d’accord sur la vente de MURCIA pour 1 écu à son profit, et en gardant la richesse de cette terre.
    Alors que tout était finalisé, ce dernier me demande de mettre 2000 écus de récompense pour ma joute, d’organiser une joute pour ses seuls chevaliers au trimestre suivant et me prévient qu’il fera un appel aux alliés en ma direction dès ce trimestre.Enfin il va déclarer la guerre à l’abbé Lisandru, et j’apprends qu’il compte aussi déclarer la guerre à mon allié Fada, rien que ça !!

    Un rapide coup d’œil à la position de ses principaux chevaliers : par chance, ils sont plutôt loin de mes frontières…Ma décision est vite prise : je ne lui cèderai pas MURCIA et pire, je le trahis en lui déclarant la guerre en 1 tour … Pour cela je déclare la guerre à deux de ses alliés.

     Je négocie l’achat de ZIRID à Fédération Berbère pour 6000 écus, prix élevé, mais qui me permettra de gagner encore en renommée.

    Pour le reste, Orcrist se développe bien en France, et sera un adversaire redoutable en cas de guerre.

     

     

    SAISON 4

     

     

     

    Mon plan a réussi comme prévu : je suis en guerre avec Divin, mais aussi avec Soviet et William Thatcher qui n’ont pas signé la paix avec moi. Malheureusement, j’ai de ce fait perdu pas mal d’alliés. Il va me falloir pas mal de temps pour remonter la pente au niveau diplomatique. Je suis en paix avec Orcrist, mais pour combien de temps ? Enfin, je fais la paix avec l’abbé Von Clausewitz.

    Je suis second en renommée globale et j’ai un beau centre de recrutement.1er en nombre de terres, il y a pire comme situation !

    Fédération berbère m’a bien vendu Zirid pour 6000 écus, ce qui me permet de bien m’installer en Afrique du nord. L’appel aux chevaliers a été un échec au niveau du placement des chevaliers : pas un seul chevalier en New Castille, Murcia et Andalousia : Je ne pourrai attaquer que 3 terres de Divin, ce qui n’est pas dramatique, mais je n’ai pas eu de chance. Heureusement pour moi, les chevaliers renommés de Divin sont très loin : en Languedoc, Algérie et Catalogne.
    Cela me laisse un trimestre tranquille pour prendre les 3 terres voulues.

    Les joutes ont été un échec relatif : mon seigneur a 137 de renommée. Du coup, je vais à nouveau appeler 5 chevaliers.

    En Afrique, Godefroi le pourpre de TRIPOLITANIA prend le dessus sur Leet, le régent du royaume de Kabylie. Ce sera bientôt mon seul voisin en Afrique. Nous sommes alliés, mais n’avons pas échangé beaucoup de missives jusqu’à présent. Je relance nos contacts, et Godefroi dit vouloir toutes les terres africaines sous sa bannière, rien que cela ! Grand seigneur, il me propose de les échanger contre des terres qu’il aura pris à Divin en Espagne. Sauf que Godefroi est très loin de pouvoir rentrer en Espagne : je doute qu’il conquiert ne serait-ce que les Baléares. Un peu gourmand ce seigneur …

     


    SAISON 5

     

     

     

     

    J’attaque et prend les 3 terres de Divin, et je n’en perds aucune.
    Mon fief comprend maintenant 15 terres.

    Mes chevaliers échouent lamentablement à la joute royale, notamment mon seigneur qui a une renommée de seulement 132. Cela dit, cela me permettra de recruter davantage de chevaliers plus tard.La joute est remportée par Jemairi, seigneur avec qui j’ai des échanges agréables.

    La guerre est déclarée avec Orcrist. L’affrontement promet d’être terrible … J’ai une belle terre de recrutement (ANDALOUSIE – 38 000 âmes) tandis qu’Orcrist a des chevaliers très renommés. Nous avons tous deux 2 fronts. Je suis allié à Fada, qui pense attaquer Orcrist en France. Bonne nouvelle, Godefroi a maintenu son alliance avec moi.

    Enfin, je m’allie avec l’abbé Von Clausewitz, régent de Banat et vieille connaissance dont les ancêtres ont croisé le fer avec les miens… Ce dernier, pourchassé par tous les seigneurs de l’Est, se propose de migrer sur mon front pour m’aider contre Orcrist, idée que j’avais en tête depuis le dernier trimestre.

    J’accepte en lui proposant d’acheter CATALOGNE (et  ESTREMADURA en terre de repli). Il me vend EPIRUS, afin notamment de pouvoir conserver ses armées sur le front Est.

    Je décide de renforcer ma position africaine en ZIRID, et de taper très fort en CATALOGNE… 
    Orcrist laisse sa place à Werewindle qui prend la régence au cours de ce trimestre.

    Nous convenons finalement d’arrêter la guerre et de ne pas attaquer les terres de l’autre. Je vais respecter cet accord, en recrutant quand même des armées en Leon notamment.

     

     

    SAISON 6

     

     

     

     

    Tout s’est magnifiquement déroulé, à l’exception d’un détail qui pourrait avoir son importance : l’abbé a migré non pas sur le front, mais en ESTREMADURA, la terre « de repli ».
    Pour le reste, je prends 3 terres à Divin, qui ne devrait pas s’en remettre.
    Werewindle/Orcrist me trahit et attaque mes terres : c’est un fiasco pour lui car il attaque là ou j’avais mis mes forces, notamment en LEON. Il perd 2 chevaliers de renommée 105 et 171.

    En Afrique, je prends comme prévu la terre de Divin et déclare la guerre à Leet le berbère qui n’a pas répondu à mes missives et qui semble être ONR sur ce trimestre.

    Au niveau diplomatique, Mon allié Fada le ligure déclare la guerre à mon autre allié Godefroi ! Je reste allié avec Fada, mais du coup la situation se tend en Afrique… Je sens pointer une coalition contre moi, au vu de l’avance en terres que j’ai acquise. J’ai 18 terres, Werewindle en a 13, Hrolf le germain 12 et les autres prétendants, notamment à l’est, en ont 11.

    Je reprends contact avec Werewindle pour signer un traité de paix.
    Par ailleurs, Godefroi le pourpre reste désespérément silencieux, ce qui n’est pas bon signe.
    J’arrive à inscrire quelques chevaliers à des joutes, mais je me sens un peu isolé …
    Je multiplie les missives amicales …

     

     

    SAISON 7

     

     


     

    Mes craintes ne se sont pas concrétisées : seul le seigneur Calydan m’a déclaré la guerre, probablement pour attaquer et prendre la terre d’EPIRUS. Werewindle a respecté tous ses engagements ; de plus, ses deux chevaliers les plus renommés se sont déplacés au nord. J’ai pris ASTURIES et NAVARRE à Werewindle et j’ai tué Divin en reprenant VALENCIA.


    Pour la suite, je vais augmenter le bonheur et la richesse de mes terres, et faire une grande joute pour faire gagner de la renommée à mon seigneur. L’abbé Carl Von Clausewitz m’a rejoint en CATALOGNE, et va me permettre de m’étendre en France.

     Mais vais-je étendre mon royaume en France ou au Maghreb ?

     Finalement, j’opte pour l’attaque de Godefroi. Certes Werewindle m’a trahi une fois, mais Godefroi avait été insultant dans ses prétentions territoriales. Ne nous cachons pas derrières de fausses excuses : c’est une nouvelle trahison de ma part.

    Je prends les devants et déplace mes chevaliers pour l’attaquer. J’ai 6 bons chevaliers aux frontières avec GODEFROI :

    Assassin (renommée 187) est en CHELIFF.
    John (renommée 154) est aux BALEARES.
    Huguebert (renommée 130) est en CHELIFF.
    Robin (renommée 130) est en ZIRID.
    Richard (renommée 102) est en ZIRID.

    De plus, je peux recruter des soldats en ANDALOUSIE, c'est-à-dire sur ma meilleure terre.
    Cela fait beaucoup d’atouts…

    J’organise une grande joute (35 places) et y invite beaucoup de monde.

     

    SAISON 8

     

     

     

    Je reste en paix avec Werewindle, tandis que mon allié l’abbé prend LANGUEDOC en me le revendant immédiatement. Je déclare la guerre à Godefroi, qui ne s’y attendait pas. Ce dernier a déplacé son chevalier le plus renommé en EL GOLEA et son seigneur en ALGERIE.

    Lightinoc n’est pas venu à ma joute, le vilain. Silent requiem non plus. D’autres ont envoyé des seconds couteaux.Je perds quelques écus, mais finalement le gain est tout à fait correct, puisque mon seigneur a 187 de renommée désormais.

    J’ai 22 terres, le régent de Chartres en a 17 et mon allié Fada 16.
    Ces deux seigneurs sont encore loin des 31 terres, j’ai tout mon temps pour dérouler. Mes terres, presque toutes riches, auxquelles il faut ajouter la rente de Marquis me procurent des revenus considérables (28 500 écus environ). Comme j’ai aussi un trésor de 20000 écus, j’ai le choix pour ce qui est des recrutements.

     

    Je décide de recruter 10 000 hommes en ANDALOUSIE pour défendre CHELIFF avec mon chevalier Assassin (renommée 174) Je rassemble mes forces au nord de l’Espagne, et recrute un petit complément en ASTURIES pour obtenir une armée d’environ 7000 hommes aux BALEARES, mise sous le commandement de John (renommée 143)


    John défendra BALEARES et attaquera l’ALGERIE.
    Robin (renommée 150)  attaquera ADRAR.
    Les autres chevaliers (renommée 102 – 109 et 130) prendront position en AL’HAUTS.

    Godefroi ne pourra s’en tirer qu’en fuyant ou en recrutant de nombreuses armées en ALGERIE. Dans ce cas la, il sera forcé de piller ses terres et l’échéance ne sera que retardée.

     Plan d'attaque en Afrique

     

     

    Dans les Pyrénées, mon allié Carl Von Clausewitz va attaquer Werewindle à partir du LANGUEDOC.
    Au niveau diplomatique, je vais clairement être de plus en plus isolé. Fada m’a fait un appel aux alliés qui va me couter au moins deux guerres de plus ce trimestre, et probablement beaucoup plus. J’ai quand même de bons contacts avec plusieurs seigneurs, ce qui m’empêche de croire au pire, c'est-à-dire l’isolement total.


     

     SAISON 9

     

     

     

     

    Je prends comme prévu ADRAR, AL’HAUTS et ALGERIA.

    Le régent de BANAT me revend la CATALOGNE comme prévu.
    Malheureusement, Godefroi fuit la bataille et remonte fortement le bonheur de ses terres. Il organise une grande joute et gagne beaucoup de renommée.
    Avec une renommée de 252, son seigneur est très menaçant.
    Je soupçonne un repli stratégique derrière des fortifications, en KABILYE ou en TUNISIE.
    Mes chevaliers ont 16 000 hommes sous leur commandement en Afrique, j’ai quand même de quoi voir venir.
    Je vais demander à mon allié d’attaquer KABILYE, pendant que j’essaierai de prendre EL GOLEA et HASS TALIEB.

    Au nord, la guerre avec Werewindle est déclarée.Le régent de Banat va continuer ses attaques bloquantes, alors que je n’attaquerai que GASCONY ce trimestre. Je propose à Werewindle un traité de non agression. Je me dirigerai donc vers les terres de Fada, en Italie, tandis qu’il retirera ses chevaliers des frontières que l’on a en commun. Je déclare donc la guerre à Fada.

    Diplomatiquement, je suis désormais en guerre contre 7 seigneurs, et Fada a annulé l’alliance avec moi … Je pense cependant signer un certain nombre de traités de paix, qui me permettront je l’espère de rester Duc.Jemairi pourrait signer l’alliance avec moi.

    J’entrevois la victoire, mais mes adversaires ont pas mal de ressources : tout est encore possible, et la balle est dans leur camp …

     

     

    SAISON 10

     

     

     

    Saison miraculeuse !

    Je conquiers EL GOLEA et HASS TALIEB en Afrique, et mon allié l’abbé prend la KABILYE avec un chevalier de renommée minable, et me la revend dans la foulée.
    Godefroi s’est réfugié en TUNISIE et a pris pied en Italie en chassant l’abbé de CALABRIA.

    En France, Je prends GASCONY et ne perds pas de terre.
    Werewindle a pillé toutes ses terres et levé pour 76 000 écus d’armées.
    Il a des armées, mais assez dispersées sur ses terres.

    Je me retrouve avec 29 territoires : la victoire est à portée de glaive.

    Diplomatiquement, Jemairi n’a pas pu signer l’alliance avec moi, puisque Silent Requiem m’a bizarrement déclaré la guerre. Fada et moi sommes en guerre.

     Je prends contact avec mes voisins, mais je n’ai que très peu de réponses : je m’attends à un baroud d’honneur pour empêcher mon couronnement.

    Des ordres de défense sont passés sur les terres les plus importantes, et je décide aussi d’attaquer le POITOU, l'AQUITAINE et la SARDAIGNE.
    Mon allié mènera une attaque suicide en TUNISIE et des attaques bloquantes en France.

     

     

    SAISON 11 : Le couronnement

     

     

     

     Victoire sur tous les fronts :


    - Mon chevalier John (renommée 207 et 7400 hommes) défait le chevalier Froh de     Fada (renommée 160 et  8000  hommes) en SARDAIGNE.

    - Mon seigneur (avec 13 000 hommes) défait et tue Orcrist (avec 4300 hommes) en NAVARRE.

    - Mon chevalier Assassin (avec 12 000 hommes) défend victorieusement HASS TALIEB, qui n’avait été conquise par Godefroi qu’avec 1000 hommes.

    - Prise d’AQUITAINE, POITOU, LYONNAIS et achat d’ANJOU à mon fidèle allié l’abbé.

     

     

    Il était temps que la campagne se finisse pour certains seigneurs...

    Fada allait être en difficulté en Italie notamment, et Godefroi s’était rendu coupable de félonie sur Fada en APULIA. Le puissant régent de Chartres et moi étions voisins. A l’est Lightinoc semblait avoir pris un net avantage contre Jemairi. Dans les balkans, Thibaut régnait en maître, sans adversaire.

     

    Seigneurs vivants au tour 12

     

     Seigneurs vivants au tour 12


     

     

    Mes chevaliers et forces armées au tour 12

     

     

    Mes chevaliers et forces armées au tour 12


     


     

     

     

    Chevaliers les plus renommés au tour 12

     

    Les chevaliers les plus renommés au tour 12

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Cette seconde couronne européenne a été obtenue en faisant moins d’erreurs.

    Je suis assez fier d’avoir gagné à peu près tous les combats entrepris, en dosant bien le nombre de soldats à engager. Je suis content de la gestion ma diplomatie : je n'ai pas eu de grande alliance à affronter. De plus, l'aide de bricec (abbé CARL VON CLAUSEWITZ) est aussi pour moi un point très positif, étant donné le passif existant entre nos lignées (^-^). 

    Je suis moins fier d'avoir obtenu pas mal de conquêtes par la trahison (de Divin et Godefroi) ou du fait de seigneurs ONR ou peu actifs (Josselin et Raoul de Machemont).


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires